La solidaritéLa SOLIDARITE

S'informerS'INFORMER

ParticiperPARTICIPER
Adhérer à une associationAdhérer à une association
Devenir bénévoleDevenir bénévole
Le parrainage d'enfantsLe parrainage d'enfants
Les campagnes d'opinionLes campagnes d'opinion
Le tourisme solidaireLe tourisme solidaire
Liste des principales ONGListe associations humanitaires

Se formerSE FORMER

PartirPARTIR














    




    

Solidarites.info, le portail de toutes les solidarités

Un site conçu pour conseiller, orienter et aider tous ceux à qui la solidarité tient à coeur.

    

Pétition adressée au Président Jacques CHIRAC




Monsieur le Président de la République,


24000 personnes meurent de faim chaque jour dans le monde. Un milliard d’êtres humains n’a pas accès à l’eau potable. Plus de 10 millions d’enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année faute d’accès aux médicaments ou à des soins essentiels. Ce n’est pas par manque de ressources : nos sociétés n’ont jamais produit autant de richesses. Mais le système commercial et financier actuel favorise l’enrichissement des pays et des populations les plus riches au détriment des plus pauvres. Cette situation est inacceptable.
En 2005, un premier bilan des objectifs du Millénaire pour le développement que vous vous êtes engagé à atteindre en 2015, peut être fait. D’ores et déjà, un premier objectif, celui d’assurer à toutes les filles d’ici 2005 un accès équitable à une éducation de base, ne sera pas atteint.
Après l’Assemblée générale des Nations unies de septembre 2005 et le sommet des chefs d’Etat des 8 pays les plus industrialisés de juillet, je vous demande aujourd’hui de démontrer l’engagement de la France pour en finir avec la grande pauvreté dans le monde en annulant la dette des pays les plus pauvres ; en doublant l’aide publique au développement dès 2006 ; en abrogeant les paradis fiscaux et en levant le secret bancaire.
Enfin, à la veille de la 6ème Conférence ministérielle de l’OMC qui se tiendra à Hong-Kong du 13 au 18 décembre prochain , je vous demande tout particulièrement de promouvoir une position de l’Union européenne allant dans le sens de :
  • l’instauration de règles commerciales équitables et transparentes,
  • la fin immédiate des pratiques de dumping et la mise en œuvre de mécanismes de régulation des marchés pouvant assurer un revenu digne aux plus pauvres,
  • la reconnaissance du droit à la protection des marchés pour les produits agricoles
  • la préservation des services publics, en arrêtant d’imposer à ces pays des mesures de privatisation et de libéralisation contraires à leurs intérêts.
De plus, je pense que l’accès à l’alimentation, à une eau potable, à l’éducation et à la santé ne peut se faire qu’avec l’implication des populations concernées. Un véritable partenariat exige de donner aux citoyens et pays du Sud toute leur place dans la conduite des affaires mondiales.
Atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, c’est possible. C’est une question de volonté politique. A vous de démontrer concrètement, dès maintenant, que la France tient ses promesses.
Je compte sur vous,

Votre nom ou pseudo :

Votre adresse email :


(Si vous avez un site Web)

Nom de votre site Web :


Adresse de votre site :

Un message, un commentaire ?